Accueil Économie Consommation

Les Etats-Unis pourraient devenir le premier producteur de brut en 2018

Dans son dernier rapport, l’Agence internationale de l’Energie estime que les USA pourraient extraire plus de pétrole que la Russie avant la fin de l’année.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 3 min

Depuis la mi-2014, le marché pétrolier se cherche désespérément un nouveau point d’équilibre. A l’époque, bien ancré au-dessus des 100 dollars, le baril avait entamé une longue dégringolade, tandis que les pays producteurs se livraient une bataille pour s’arracher des parts de marché sur fond de surproduction chronique. Un an et demi plus tard, les cours du brut touchaient le fond (30 dollars), mettant sous forte pression les finances publiques de nombreux Etats producteurs, obligeant ces derniers à réagir. Fin 2016, l’Opep tentait de siffler la fin de la récréation en annonçant un accord de réduction volontaire de la production, à laquelle se sont joints des pays hors cartel, dont la Russie.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Consommation

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs