Accueil Sports Autres sports Sports d'hiver

Sam Maes et Thierry Langer, des Belges d’ailleurs et d’ici

C’est une donnée imparable. Faire du ski – qu’il soit alpin ou de fond – en Belgique est une vraie gageure. Sam Maes, repêché de dernière minute pour le slalom géant, et Thierry Langer, qui a longtemps espéré être de la partie en biathlon avant de décrocher un des derniers billets pour le 15 km libre en ski nordique, ont résolu ce problème de base.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Le premier vit depuis quinze ans en Autriche, la patrie de Marcel Hirscher, le second poursuit ses études de chimie en Allemagne, à Clausthal Zellerfeld, près de Hanovre, où il peut s’adonner à sa passion dans le massif montagneux et forestier du Harz.

« Je suis né à Edegem, mais je vis depuis quinze en Autriche, à Zell-am-See, où mes parents ont racheté un hôtel quand j’avais 3 ans,dit Maes, avec un accent anversois à couper au couteau qui indique qu’il n’a jamais cessé de parler le néerlandais à la maison. Dans ce pays, où le ski est le sport nº1, on m’a mis sur des lattes dès que je suis arrivé et j’ai fait mes premières compétitions à 6 ans. J’ai évidemment suivi tout le système scolaire et sportif local. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Sports d'hiver

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs