Accueil Monde France

Jawad Bendaoud, le «logeur de Daesh», est relaxé

Youssef Aït Boulahcen et Mohamed Soumah ont, quant à eux, été condamnés à respectivement 4 et 5 ans d’emprisonnement.

Temps de lecture: 1 min

Jawad Bendaoud, le « logeur de Daesh », a été relaxé des faits de recel de malfaiteurs terroristes. « Il n’est pas prouvé que Jawad Bendaoud a fourni un hébergement à des terroristes », a justifié la présidente du tribunal. Jawad Bendaoud doit cependant encore purger quelques semaines de prison pour une autre peine.

Youssef Aït Boulahcen a été reconnu coupable de non-dénonciation de crime terroriste et condamné à 4 ans de prison. Mohamed Soumah est, quant à lui, condamné à cinq ans de prison.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Sur le même sujet

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une