Accueil Belgique

Pour la minorité, la Ville a tout à perdre…

L’opposition au conseil communal n’est pas tendre sur cette volonté de privatiser la gestion du stationnement.

Article réservé aux abonnés
Journaliste de la cellule wallonne Temps de lecture: 3 min

C onfier l’organisation de l’espace public à un concessionnaire privé est un frein pour imposer une politique ou pour la modifier en fonction des intérêts de nos concitoyens. »

Pas tendre, le conseiller Écolo Christophe Lejeune qui estime que construire un nouveau parking des Mésanges, de 550 places sur trois étages, est inutile : « Ce parking remplit actuellement un rôle essentiel en tant que parking périphérique gratuit. Il ne faut pas courir le risque de le rendre payant, avec un concessionnaire qui cherche à en maximaliser la rentabilité. Cela ne ferait que faire fuir les gens qui n’ont pas vraiment d’intérêt à venir à Wavre. Il s’agit surtout d’une opération “lose-lose”, perdante. La commune demandera une participation de 300.000 euros par an au nouveau concessionnaire. Il y aura donc un manque à gagner de 400.000 euros. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs