Accueil Monde France

A Calais, des migrants à bout, dans l’insécurité permanente

Deux semaines après des rixes d’une rare violence, le calme est revenu dans les « jungles », mais la nervosité reste.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Enquêtes Temps de lecture: 5 min

Des mois passés à dormir dehors dans le froid, tenter des embarquées dangereuses pour rejoindre l’Angleterre et supporter la pression de la police. Aujourd’hui, il n’est pas d’humeur. Pas d’humeur à encaisser une enième visite de journaliste voyeur. « Vous venez, vous posez vos questions, vous repartez et pour nous, jamais rien ne change. » Alors il joue avec la lame de rasoir qu’il garde dans la poche de son gant. Comme ça. C’est ce qui lui permet d’ouvrir les bâches des camions. « Et de me défendre. » Il fait glisser un doigt en travers de sa carotide. « This is bad life. »

Ambiance à Calais.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs