UE: la Cour refuse de plonger dans les eaux troubles de Piran

Le Belge Koen Lenaerts préside la grande chambre de la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE).
Lorsqu’il s’est rendu à Kigali à la veille de l’anniversaire du génocide, Félix Tshisekedi s’était engagé à tout mettre en œuvre pour sécuriser son voisin et encourager une réelle coopération entre les militaires des deux pays afin d’enfin pacifier l’est du Congo.
Jacqueline Moudeïna, 62 ans, est aussi la présidente de l’Association Tchadienne pour la Promotion et la Défense des Droits de l'Homme.
Si le Myanmar annonce des mesures de retour et que le Bangladesh s’engouffre dans la brèche, non seulement peu de Rohingyas sont candidats au retour mais les experts internationaux confirme que les conditions ne sont pas réunies.
Omar el-Béchir est toujours sous le coup d’un mandatd’arrêt international de la Cour pénal internationale.
Les avocats Omer Shatz (à gauche) et Juan Branco (à droite) sont venus présenter l’affaire au cours d’une conférence du l’Odysseus network, à l’ULB.
La Cour belge d’arbitrage du sport (CBAS) vient d’intervenir dans l’affaire dans le match présumé arrangé entre Malines et Waasland-Beveren.
Bosco Ntaganda a été jugé coupable de crimes de guerre et crimes contre l’humanité. Surnommé «
Terminator
», il connaîtra sa peine lors de la prochaine audience.
De gauche à droite
: le Britannique Lloyd George, le Français Clemenceau et l’Américain Wilson. Ils viennent de redessiner la carte de l’Europe.
Le leader du Mouvement de Libération du Congo, Jean-Pierre Bemba, accueilli par Martin Fayulu à l’aéroport de Kinshasa.
La vue magnifique sur la baie de Piran et, en face, la côte croate. Sous les flots scintillants, la discorde croato-slovène.
A Londres, en 2017, Caster Semenya a été sacrée championne du monde du 800 m pour la troisième fois. Sera-ce la dernière
?
Caster Semenya a préféré ne pas réagir à la décision du Tribunal arbitral du sport.
Caster Semenya à son arrivée au TAS le 18 février dernier.
Des manifestants toujours aussi déterminés devant le quartier-général de l’armée, samedi à Khartoum.
Selon l’IAAF, qui s’appuie sur une étude scientifique indépendante, la surproduction de testostérone rendrait Semenya quasiment imbattable par ses collègues féminines.
La population laisse crier sa joie à l’annonce de la destitution du président, à Khartoum.
La grogne des manifestants se cristallise ouvertement autour de la démission du président Omar el-Béchir.
FRANCE-BRITAIN-EU-DIPLOMACY
Domine Jerome/ABACA
Société De notre correspondante

Bernard Tapie: le combat judiciaire de sa vie

L’UE est le premier partenaire commercial des 21 pays de la Ligne arabe.