L’Etat a raison d’emprunter tant que ça ne lui coûte rien

Le gouvernement remet 500 millions sur la table pour l’Horeca.
Frank Vandenbroucke pose avec son président à l’arrière-plan d’un selfie.
belgaimage-162604551-full
PORTRAIT Glatigny
Selon l’étude de Dulbea, le centre d’études économiques de l’ULB, la remise à l’emploi représente un coût moindre pour les finances publiques. Car elle est soutenue par le chiffre d’affaires des entreprises concernées.
La présidente de la Commission europénne Ursula Von Der Leyen et le président du Conseil européen Charles Michel le 21 juillet 2020 au sortir d’un sommet européen qualifié d’historique.
Les visiteurs sont absents mais les travaux de rénovation sont, eux, toujours d’actualité.
Un tournage professionnel, cette semaine au coeur de Huy
: si le centre culturel est fermé, les activités créatives continuent.
La loi de financement, la carte à ne pas abattre en premier
Jean-Luc Crucke se dit serein
: la Wallonie a assuré ses besoins de financement pour 2020.
Jean-Luc Crucke (MR), ministre wallon du Budget.
Des plaies durables

Des plaies durables

PHOTONEWS_10870959-050
Ursula von der Leyen à la tribune du Parlement européen
: la Commission veut que l’UE franchisse l’étape très symbolique et psychologique pour de nombreux Etats de faire un emprunt commun pour financer la relance au bénéfice des plus touchés par la crise sanitaire.
Le parti de Bart De Wever défend notamment une série de mesures visant à davantage de flexibilité du marché du travail.
d-20190109-3QLUTR 2019-01-09 17:47:48
Pierre Wunsch, le gouverneur de la BNB, ne plaide pas pour des mesures d’assainissement à court terme et émet des réserves quant à la nécessité de mettre en œuvre un plan de relance.
POLITICS WALLOON PARLIAMENT PLENARY
Pieter Timmermans, l’administrateur délégué de la FEB, a dévoilé sa vision du plan de relance idéal, baptisé «
4X4 turbo
».
La relance vue par les partis
Budget: déjà 14,2 milliards au compteur, et c’est un début