Accueil Monde Amériques

L’ancien directeur d’Oxfam en Haïti a reconnu en 2011 avoir payé des prostituées

Il n’est « pas exclu » qu’au moins une des prostituées était mineure.

Temps de lecture: 2 min

L’ancien directeur d’Oxfam en Haïti, au centre d’un scandale mondial d’abus sexuels, a reconnu qu’il avait eu des rapports tarifés avec des prostituées dans des locaux financés par l’organisation, selon un rapport établi en 2011 par l’ONG à l’issue d’une enquête interne et rendu public lundi.

Avec deux autres responsables de l’organisation, le Belge Roland van Hauwermeiren, 68 ans, avait dû démissionner à la suite d’allégations selon lesquelles les trois hommes avaient acheté les services de jeunes prostituées lors de leur mission en Haïti, après le séisme dévastateur de 2010. Il avait récemment nié ces accusations.

Or, selon le rapport interne de 2011, qu’Oxfam a rendu public lundi dans une version partiellement censurée, le responsable belge avait admis avoir eu des rapports avec des prostituées à son domicile haïtien, qui était financé par Oxfam. L’ONG avait alors choisi de proposer à son responsable en Haïti un «départ digne, à condition qu’il coopère pleinement avec le reste de l’enquête».

Le rapport interne de 2011 avait conclu «qu’aucune des allégations initiales de fraude, népotisme ou recours à des prostituées mineures n’avait pu être étayée par l’enquête» mais qu’il ne «pouvait être exclu», cependant, que l’une au moins des prostituées fût mineure.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

  • Posté par Taverne Henry, lundi 19 février 2018, 13:28

    Un départ digne . . . pour un directeur qui entretient des prostituées mineures avec de l’argent de donateurs privés. OXFAM et ses abuseurs doivent être poursuivis en justice et condamnés.

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Amériques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une