Accueil Monde Afrique

Niger: la vadrouille des indésirables soudanais

Ces derniers mois, 1.200 Darfouriens ont posé leur bagage à Agadez, dans le nord du Niger. Après avoir fui la guerre au Darfour, puis l’insécurité de certains camps de réfugiés et enfin la terreur en Libye, ils cherchent une terre d’accueil. Mais les organisations humanitaires peinent à répondre équitablement à leur demande.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Dans la case de passage « femme et enfant » d’Agadez règne une atmosphère de colonie de vacances. Les hommes discutent à l’ombre. Les enfants jouent dans la cour. Les femmes, couchées sur des lits superposés en métal bleu, nourrissent les plus jeunes. « Aujourd’hui, je prépare du riz aux légumes », annonce fièrement Ibrahim, le cuisinier. Mais cette belle ambiance ne trahit pas longtemps l’essence de cette maison d’accueil pour réfugiés.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Afrique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs