Accueil Belgique Politique

Contrôler la politique de rapatriement, avec ou sans la société civile?

Le gouvernement a annoncé la création d’une commission de contrôle des rapatriements. Le SPA avait déjà déposé un texte. Deux propositions moins similaires qu’il n’y paraît.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Enquêtes Temps de lecture: 3 min

Le gouvernement avait surpris, dans la foulée de la remise du rapport du Commissariat général aux réfugiés et aux apatrides sur les renvois soudanais, en annonçant une mesure allant au-delà des recommandations du CGRA : la création d’un organe de contrôle des rapatriements. Un effort de transparence sur des pratiques dont l’opacité est régulièrement dénoncée.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Bernard Dropsy, lundi 19 février 2018, 17:42

    Pas question de transparence !

  • Posté par Bernard Dropsy, lundi 19 février 2018, 16:43

    Du vent, toujours du vent, ils ne sont absolument plus crédibles, c'est là le sort des traîtres, que même leurs maîtres détestent !

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs