Accueil

Corruption

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Le système épingle les « libéraux »

Ils ne pourfendaient pas le régime et ne critiquaient pas son chef. Mais, partie du système, ils ont été pris dans les mailles d’un filet agité en pleine lutte des clans où l’arbitraire est de mise et la justice instrumentalisée. En janvier, Nikita Belykh, ex-gouverneur libéral de la région de Kirov poursuivi pour corruption, a été condamné à huit ans de prison.

Mais la principale figure de ces fidèles au Kremlin désormais derrière les barreaux est Alexeï Oulioukaïev, ex-ministre de l’Economie réputé. Reconnu coupable d’avoir reçu un pot-de-vin, il a été condamné en décembre à huit ans de prison. Pour les libéraux, cette arrestation a été orchestrée par Igor Setchine, homme des services de sécurité devenu PDG du géant public de l’or noir Rosneft.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs