Accueil Belgique

Le développement cérébral menacé

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

L‘alcoolisme mène à une réduction du volume du cerveau et à d‘importantes lésions cérébrales. Cela est bien connu. Quid du binge driking ? Il conduit rapidement à des modifications du fonctionnement du cerveau, ainsi que de sa structure, notamment par une diminution de l‘épaisseur du cortex cérébral. Les neurones se réorganisent jusqu‘à environ 25 ans. Le cerveau des ados et des jeunes adultes n‘étant donc pas encore mature, la consommation excessive d‘alcool y cause des dommages bien plus graves que chez une personne plus âgée. Des études menées via électroencéphalographie révèlent une désorganisation générale des activations cérébrales chez les binge drinkers. « Ces perturbations sont d’autant plus importantes que la pratique du binge drinking est intense, mais surtout lorsque la consommation excessive d’alcool a commencé à un âge précoce », conclut le Pr  Maurage.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs