Accueil Société

Comment le binge drinking détruit le corps des jeunes

Le binge drinking, ou biture expresse, nuit au développement osseux des jeunes. L’alcool en excès endommage aussi le développement cérébral et fait vieillir la mémoire prématurément

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

À boire régulièrement trop d’alcool, le cerveau trinque, mais aussi les os. L’adolescent ou le jeune adulte qui s’adonne au « binge driking », aussi appelé « biture expresse », augmenterait le risque de développer de l’ostéoporose en vieillissant. L’excès d’alcool durant la jeunesse perturberait le métabolisme osseux et diminuerait la masse du squelette, entraînant des conséquences à long terme.

C’est ce que suggère une étude pilote réalisée sur des porcs par l’Université de Vienne. « Nos résultats montrent clairement une réduction des processus de formation osseuse, explique Peter Pietschmann, professeur de pathophysiologie et de médecine interne. Des échantillons de sang révèlent par ailleurs des niveaux réduits de phosphore et de calcium, comme cela se produit également chez les humains suite à de fortes consommations d’alcool. » Cette observation sanguine conforte l’extrapolation des résultats de l’étude aux humains.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Christian Radoux, mercredi 21 février 2018, 1:31

    Un nouveau chapitre à "L'origine des espèces" (Darwin, 1859) : l'hommo stultus. Consternant !

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs