Accueil Économie Mobilité

Avec MobiPulse, Infrabel joue la transparence sur la ponctualité

Le gestionnaire de l’infrastructure publiera deux fois par jour les chiffres de la ponctualité aux heures de pointe sur les principales liaisons. Une façon de mieux reconnaître le « vécu » des navetteurs.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 4 min

C’était l’objet d’une constante fâcherie entre les entreprises ferroviaires (Infrabel et SNCB) et les usagers du rail : chaque mois, à la publication des résultats de la ponctualité, les navetteurs se plaignaient de la différence entre les chiffres affichés et leur ressenti d’utilisateurs. En substance, peu des abonnés se retrouvent dans les 85 (dans les pires des cas) à 92 % (dans les meilleurs) de trains arrivés à l’heure (c’est-à-dire avec moins de 6 minutes de retard) annoncés par ces statistiques mensuelles. « Quand il voit une ponctualité à 90 %, le voyageur quotidien se pose beaucoup de questions », confirme Gianni Tabbone, président de l’association Navetteurs.be.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Würth Lukas, jeudi 17 janvier 2019, 12:58

    Cette comparaison de temps de trajet de gare à gare n'a aucune utilité pratique pour la très grande majorité des voyageurs. Le train devrait (et pourrait) être significativement plus rapide que la voiture pour compenser le trajet entre la gare et la destination!

Aussi en Mobilité

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs