Accueil Société

Manifestation de solidarité envers les migrants ce dimanche à Bruxelles

La Plateforme citoyenne de soutien aux réfugiés de Bruxelles organise pour la troisième fois une manifestation à Bruxelles le dimanche 25 février.

Temps de lecture: 2 min

C’est aux abords du parc Maximilien, qui est comparé par une poignée de politique à la Jungle de Calais (France), et de la gare du Nord à Bruxelles qu’à partir de 14 heures ce dimanche 25 février, des milliers de personnes se dresseront contre le gouvernement et sa politique anti-migratoire de « nettoyage ».

« Human wave for solidarity and humanity »(Marée humaine pour la solidarité et l’humanité), voilà ce qu’annonce l’événement sur Facebook. En effet, onze associations dont Médecins du Monde Belgique, Jeunesse anticapitaliste ou la Plateforme citoyenne de soutien aux réfugiés de Bruxelles, organisent ce dimanche une manifestation en soutien aux réfugiés de Belgique. C’est déjà la troisième en quelques semaines, celles des 13 et 21 janvier ayant respectivement attiré 8.000 et 3.000 personnes. Pour ce dimanche, ce sont plus de 3.000 personnes qui ont d’ores et déjà répondu présent sur Facebook, et plus de 8.000 qui se sont dites « intéressées » par l’événement.

« Une politique ferme, ou fermée »

Le but de cette manifestation est clair : il s’agit de s’opposer fermement à la politique anti-migratoire du gouvernement Michel. S’ils s’étaient déjà révoltés précédemment contre la présence au gouvernement du nationaliste Theo Francken, ils demandent particulièrement cette fois-ci à ce que soit respecté l’article 3 de la Convention européenne des droits de l’homme, qui interdit l’expulsion d’une personne vers un État où elle risque d’être soumise à la torture, protestant contre le renvoi dans leur pays des réfugiés soudanais. Si l’on en croit la description de l’événement, les organisateurs s’inquiètent également du projet de légalisation des perquisitions des domiciles où résident des étrangers ayant reçu un ordre de quitter le territoire. Il s’agit pour eux d’ « une énième tentative de creuser un peu plus le clivage entre les défenseurs d’un accueil humain et les représentants d’une politique ferme, ou fermée ».

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko