Accueil Médias

Les radios libres menacées par la suppression de la FM

Le CSA estime que huit radios sur septante-deux pourraient disparaître. La nouvelle technologie n’est pas à l’avantage des chaînes locales.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 3 min

Un chiffre pour commencer : septante-deux. C’est le nombre de radios indépendantes recensées en Fédération Wallonie-Bruxelles. On parle des radios qui ne disposent que d’une fréquence sur la bande FM et sont destinées à une diffusion très locale. En 2009, elles étaient encore quatre-vingt-sept.

Septante-deux et probablement moins dans le futur à cause des différentes menaces qui planent sur ces petits acteurs. Des nains face à VivaCité, Bel RTL ou Nostalgie mais qui pèsent quand même quatre millions d’euros et apportent une réelle plus-value au niveau du pluralisme de l’offre radiophonique en Belgique.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Médias

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs