Accueil Économie Finances

Pacte d’investissements: la Belgique demande une rallonge à l’Europe

Le pacte d’investissements de Charles Michel avance. Une décision a été prise pour 9 milliards d’euros, dont 1,7 milliard pour le fédéral. Mais pour ce faire, la Belgique va devoir demander à la Commission européenne un réaménagement de sa trajectoire budgétaire de 0,5 % de son PIB.

Article réservé aux abonnés
Rédacteur en chef adjoint et chef du service Monde Temps de lecture: 2 min

Sur le site de la Chambre, dans la rubrique agenda, un point à l’ordre du jour de la commission Intérieur, qui se tiendra ce mercredi à 9 h, attire immédiatement le regard : « Échange de vues avec le premier ministre sur l’état d’avancement du Pacte national pour les investissements stratégiques ». Tiens, ce fameux Pacte d’investissements de 60 milliards d’euros d’ici à 2030, qui est une des priorités du gouvernement Michel d’ici à la fin de la législature, avancerait-il ? « Enfin », ajouteraient les mauvaises langues, tant il est vrai que ce Pacte, dévoilé en 2016, peine à être concrétisé. Mais ça avance. Il nous revient même que le discours de Charles Michel devant les parlementaires de la commission Intérieur contiendra quelques avancées significatives, et quelques nouvelles importantes. Le gouvernement va demander à la Commission européenne un réaménagement de sa trajectoire budgétaire à hauteur de 0,5 % du PIB.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Eric Lavenne, jeudi 22 février 2018, 19:16

    Enfin, ON devrait pouvoir demeurer optimiste ,en fin de compte , car les dernières années , les éventuelles "sanctions "se font rares..... du côté EU ...que l'ON se le dise . Mais : Gare! quand même.

  • Posté par Eric Lavenne, mercredi 21 février 2018, 8:35

    "...ce qui semble en bonne voie, nous dit ON à bonnes sources ..."?? Sont-ce des ces sources certifiées ..." et non de "type(s):"ON pourrait s'autoriser à penser que..." ??...Quoique , la rubrique "hors texte-chiffre ".. , soit d'un intérêt évident . Mais, il sera impératif de placer l'EU , quasiment sous " hypnose " ; en tout état de cause , nous aurions tous avantage , à ce que ces bonnes sources , soient véridiques....Dans le cas contraire...ce serait : " BETALEN" pour nous tous.....une fois encore...

Aussi en Finances

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs