Accueil

Pacte d’investissements: 9 milliards débloqués d’ici 2020

Le gouvernement a bouclé un premier volet de son projet, selon les informations du « Soir ». Au menu : sécurité et justice, énergie, mobilité et numérique.

Info « Le Soir » - Rédacteur en chef adjoint et chef du service Monde Temps de lecture: 2 min

Il y a un peu plus d’un an, Charles Michel lançait son grand « pacte national d’investissements ». Aujourd’hui, un premier volet de répartition des 60 milliards d’euros promis d’ici 2030 a été bouclé, selon les informations du Soir. C’est donc une tranche de 9 milliards qui devrait être débloquée d’ici 2020. Autant dire pour demain.

Le fédéral prend à sa charge 1,7 milliard.

Des projets dans 4 grands domaines d’activité

Dans cette enveloppe, on trouve des projets dans quatre grands domaines d’activité, qui font naturellement partie des six axes stratégiques qui ont été balisés par le comité de pilotage du pacte d’investissements l’an dernier : sécurité et justice, mobilité, énergie et numérique. Et les 7,3 milliards d’ores et déjà décidés pour les entités fédérées qui, rappelons-le, concentrent 90 % des dépenses publiques en Belgique ? Rien ne filtre encore, d’autant qu’une réunion devait encore se tenir mardi soir avec les Régions. Mais dans le champ de compétences des entités fédérées, on retrouve la gestion des hôpitaux, les infrastructures (partagées avec l’Etat fédéral, donc), l’enseignement (écoles), etc.

Du côté du fédéral, pour les questions de sécurité et justice, par exemple, 520 millions d’euros seront mis sur la table, pour notamment des projets d’infrastructures (pensons aux prisons et tribunaux ainsi qu’aux centres fermés), mais aussi la sécurisation et des investissements de défense, comme des frégates, des drones, des avions...

Le RER va profiter de l’enveloppe

Le RER devrait également profiter de cette enveloppe, puisque près de 650 millions sont promis pour les questions de mobilité. Enfin le projet Myrrha (dans le secteur de l’énergie), un prototype de réacteur nucléaire piloté par un accélérateur de particules, ainsi que les investissements dans le numérique (avec près de 450 millions) seront également avantagés.

Ce mercredi à 9h, un « échange de vues avec le Premier ministre sur l’état d’avancement » du projet est prévu à la commission intérieur. « Enfin », diront ses opposants.

> À lire sur Le Soir Plus - mobilité, sécurité, énergie...: tout ce qui va changer

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Sur le même sujet

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une