Accueil Société Régions Hainaut

Mouscron: quand la frontière redevient réalité

Avec 13 km de frontière avec la France, impossible pour les policiers mouscronnois de surveiller tous les points d’accès. Néanmoins, ils font des contrôles sélectifs supplémentaires. Ils doivent aussi être plus présents pour les grands événements… sans oublier l’arrivée massive de réfugiés.

Article réservé aux abonnés
Cheffe adjointe du service Société Temps de lecture: 4 min

Le destin est parfois étrange. Jadis prospère, le quartier du Risquons-Tout à Mouscron a perdu son ardeur en même temps que ses postes de douane. Aujourd’hui, avec ses night-shops aux enseignes criardes, le quartier, comme celui du Mont-à-Leux ou du Tuquet, semble pâtir de tous les mauvais côtés de sa proximité immédiate avec les communes voisines françaises de Tourcoing ou de Roubaix. « En face, nous avons du lourd, lance le commissaire divisionnaire de la police de Mouscron, Jean-Michel Joseph. Tourcoing et Roubaix ont été classées en zone de sécurisation prioritaire par l’Etat français. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Hainaut

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs