Accueil Société Régions Bruxelles

Arrêt net pour 11 brasseries de renom

Horeca.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Bruxelles Temps de lecture: 2 min

C’est un fameux coup de bambou qui vient de s’abattre sur plusieurs brasseries de renom. Comme l’écrivaient hier nos confrères de l’Écho, le tribunal de commerce francophone de Bruxelles a prononcé ce mardi la faillite de onze établissements détenus par les frères Beyaz, un duo qui pesait jusqu’à présent lourd dans la restauration bruxelloise.

Parmi la liste des victimes, on compte quelques illustres institutions de la capitale, à l’instar des « Brasseries Georges », situées en bordure du Bois de la Cambre, ou encore de « La Maison du Cygne », plantée sur la Grand-Place.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Jean-Marie Lequesne, mercredi 21 février 2018, 16:00

    J'ai été vraiment surpris lors de mon passage, en janvier, aux Armes de Bruxelles, mon addition était établie au nom d'une société luxembourgeoise, rue des Martyrs, à Rumelange. Avons-nous dit bizarre ?

  • Posté par Roland MARTIN, jeudi 22 février 2018, 8:36

    Pas vraiment. Par contre je poserai la question suivante: comment se fait il que des sociétés belges préfèrent battre "pavillon luxembourgeois" et non pas belge ? Et une autre: pourquoi n'y a t il aucune société grand-ducale qui veuille battre "pavillon belge" ?

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs