Aéroport de Bierset : de nouvelles nuisances pointées par les citoyens

Dans cet article
«
Il n’est pas question de polémiquer ni de condamner l’aéroport mais de veiller à la qualité de vie des citoyens
» a assuré le bourgmestre de Donceel, Jean-Luc Boxus.
« Il n’est pas question de polémiquer ni de condamner l’aéroport mais de veiller à la qualité de vie des citoyens » a assuré le bourgmestre de Donceel, Jean-Luc Boxus. - Thomas Van Ass

Ce lundi soir, une réunion citoyenne s’est tenue à l’école communale de Donceel en région liégeoise, commune avoisinante de l’aéroport de Bierset. La commune, à l’initiative du rassemblement, a fait appel à ses citoyens et à ceux qui seraient concernés par les vols d’avions dans la région. « Depuis quelques années, nous remarquons que les vols ont augmenté à l’aéroport et, par conséquent, les nuisances également », explique Bernard Gillon, le porte-parole du comité des citoyens. Le Donceelois connaît bien le sujet puisqu’il est un ancien pilote.

« Depuis deux, trois ans, nous constatons en effet une croissance du trafic aérien, un resserrement des trajectoires. Les avions passent maintenant au-dessus de Donceel alors qu’aucun ne devait survoler la commune », déclare le bourgmestre de Donceel, Jean-Luc Boxus. « On compte plus de 615 infractions d’avions en 2016. Ça veut dire au moins deux par jour. Les avions ne respectent pas les couloirs établis », rajoute Bernard Gillon. La réunion portait donc sur les nuisances liées à l’aéroport de Bierset.

« Cette réunion visait avant tout à informer les citoyens et à rassembler leurs inquiétudes et éventuelles plaintes. Deux pilotes de l’aéroport de Zaventem étaient avec nous pour nous expliquer les règles en matière de nuisance. Il n’est pas question de polémiquer ni de condamner l’aéroport mais de veiller à la qualité de vie des citoyens. C’était une réunion très positive », assure le bourgmestre. Et visiblement, elle tombait à pic : plus de 100 personnes étaient présentes.

Non-respect des procédures

« Sur une commune de 3000 habitants, c’est déjà beaucoup et c’est assez révélateur de la situation. Il était donc temps de donner la parole aux citoyens », précise le maïeur. Le comité de citoyens a lancé les bases d’une asbl « pour lutter contre les nuisances sonores. Notre action s’étendra à d’autres communes touchées par la question », précise le porte-parole.

Le bourgmestre rappelle que la commune n’est pas opposée au développement de l’aéroport mais elle tient à ce que les règles soient respectées afin de ne pas nuire à la qualité de vie des citoyens. « Nous avons toujours eu de bonnes relations avec les instances à ce sujet, mais là nous avons l’impression d’être floués ».

Un autre problème est pointé : la pollution. les particules fines et ultra-fines rejetées par le kérosène des avions polluent les sols.

Justice: un conflit de longue date

Par E.K.

En 2017, la cour d’appel de Bruxelles avait déjà donné raison aux centaines de riverains – dont Bernard Gillon – de l’aéroport de Bierset qui se plaignaient des nuisances sonores.

Environ 500 familles avaient intenté une action en justice en 1998 à la suite du développement de l’aéroport.

La cour a confirme que «   la Région wallonne avait commis une faute en ne prenant pas, concomitamment avec le développement de l'aéroport, les mesures destinées à supprimer ou réduire effectivement les nuisances qu'allaient nécessairement subir les riverains ».

La Région wallonne et Liège Airport avait été condamnés à indemniser les habitants à hauteur de plusieurs millions d’euros.

 
 
À la Une du Soir.be
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous