Accueil Société Régions Namur-Luxembourg

Cap Sûre-Anlier, l’Ardenne autrement

La nouvelle maison du tourisme Haute-Sûre Forêt d’Anlier entre en vitesse de croisière. Elle couvre 6 communes, pour un slow tourisme entre vallée de la Sûre et forêt d’Anlier.

Journaliste de la cellule wallonne Temps de lecture: 2 min

A Neufchâteau, la nouvelle Maison du tourisme Haute-Sûre Forêt d’Anlier en Ardenne va entamer réellement sa première année de fonctionnement sous sa nouvelle formule qui couvre six communes : Vaux-sur-Sûre, Fauvillers et Martelange rejoignant Neufchâteau, Habay et Léglise associées auparavant, pour mieux coller au territoire du Parc naturel Haute-Sûre Forêt d’Anlier.

Il y manque évidemment Bastogne, mais cette commune a une telle aura touristique due principalement à son histoire liée à la seconde guerre mondiale qu’il était inconcevable de l’intégrer avec le reste du territoire, basé sur le slow tourisme, avec la vallée de la Haute Sûre, la belle forêt d’Anlier et les plateaux agricoles ardennais et lorrains.

Mais le nom officiel de la cette nouvelle maison créée suite à la réforme voulue en 2016 par le ministre René Collin est un peu compliqué à porter. Alors, la nouvelle directrice Marie-Eve Hubermont – entrée en fonction en octobre dernier et venant de la maison du tourisme d’Arlon – et son C.A ont voulu donner une visibilité plus forte à cette maison. Un logo a été créé, rappelant le hêtre forestier, le sapin de Noël, la Sûre, sous le joli nom « Cap-Sûre Anlier, l’Ardenne autrement. »

Côté accueil, la Maison a trouvé un gîte idéal au centre de Neufchâteau, dans le nouveau bâtiment construit face à l’hôtel de ville, sur les assises de l’ex-Café Central. C’est là que les touristes trouveront toutes les informations souhaitées pour déguster ce territoire sous toutes ses coutures. «  Mais il subsiste toutefois d’autres points de chute de proximité, grâce aux bénévoles des syndicats d’initiative et offices du tourisme locaux (Habay, Martelange, Marbehan, Léglise, Fauvillers, Sibret) », explique le président de la Maison, Stéphane Gustin.

« Cap Sûre-Anlier est une destination qualité nature par excellence, poursuit la directrice. Nous avons réalisé un nouveau catalogue qui présente tous ses attraits : des randonnées pédestres, équestres et cyclos, au patrimoine en passant les produits du terroir. Tout ce qui convient au slow tourisme. Mais nous avons encore du travail, pour mieux faire connaître ce territoire, pour le dynamiser avec la création de zones d’accueil pour mobile homes, avec des événements en devenir comme le Slow Event des 22 et 23 septembre ou le rallye touristique du lundi de Pâques, notamment . »

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Namur-Luxembourg

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs