Des collaborateurs de l’ONG Plan International accusés d’avoir abusé d’enfants

Photo d’illustration ©D.R
Photo d’illustration ©D.R

Au moins six cas d’abus sexuels ont été commis sur des enfants entre le 1er juillet 2016 et le 30 juin 2017 par des collaborateurs de l’ONG Plan International, a indiqué jeudi la chaîne publique néerlandaise NOS, sur base des informations fournies par le siège central de Plan International. Les personnes incriminées, un collaborateur de Plan International et 5 volontaires ou collaborateurs d’organisations partenaires, ont été licenciées avec effet immédiat, a expliqué la directrice de Plan Nederland dans une lettre adressée aux donateurs de l’organisation.

Neuf cas d’intimidation sexuelle ou de comportements inappropriés contre des adultes ont en outre été rapportés durant cette même période. Sept collaborateurs de l’ONG ont été licenciés dans ce cadre tandis que deux autres ont reçu un avertissement pour avoir tenu des propos déplacés.

L’antenne belge non impliquée

Aucun collaborateur de Plan International Belgique n’est impliqué dans ces faits d’abus sexuels, a précisé sa porte-parole Lies Ryckeboer. «Il s’agit de faits qui ont eu lieu dans des endroits avec lesquels nous n’avons aucun lien», a-t-elle expliqué. L’antenne belge de l’ONG a également informé ses volontaires et donateurs de la situation.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous