Accueil Économie

Filiale de Nethys, Intégrale Belgique doit trouver 170 millions

Intégrale doit se recapitaliser et Nethys voudrait y parvenir par apport de participations. Avant une cession à Ethias ? Certains en rêvent déjà.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Enquêtes Temps de lecture: 4 min

C’est un de ces scénarios alambiqués dont elle a le secret que Nethys tente de mettre en œuvre, pour sortir d’un mauvais pas Intégrale Belgique, une compagnie spécialisée dans les assurances vie, rachetée en 2016.

Sous la pression de plus en plus ferme de la Banque nationale, Intégrale doit en effet se recapitaliser rapidement pour être en conformité avec les règles financières européennes de Solvency 2. La BNB exige qu’Intégrale dispose de fonds propres suffisants, afin d’être dans une situation financière relativement confortable en cas de perturbations sur les marchés. Et notamment si les taux d’intérêt repartent à la baisse.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Lambotte Serge, vendredi 23 février 2018, 0:57

    on n'a qu'a demander au parti socialiste qui y a soutiré un maximum.

Aussi en Économie

Le salon Batibouw vise le zéro carbone

L’an prochain, Batibouw deviendra le salon de la durabilité à tous les étages. Les exposants devront respecter les critères ESG pour être admis. De leur côté, les organisateurs promettent de s’engager sur une voie la plus « green » possible.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs