Accueil Monde

Diesel, la France, elle s’en moquait comme de sa première pâtée

Lancée par les forces de police du RAID dans la planque de terroristes à Saint-Denis, elle a été tuée. Humeur.

Article réservé aux abonnés
Responsable des "Livres du Soir" Temps de lecture: 3 min

Elle s’appelait Diesel. Malgré son nom qui sent le macho de cinéma, c’était une chienne. Lancée par les forces de police du RAID dans la planque de terroristes à Saint-Denis, elle a été tuée par une explosion provoquée par une femme. Elle a fait sauter sa ceinture d’explosifs.

Tout est nouvelle dans l’avalanche d’événements qui nous ensevelissent ces derniers jours. La mort d’un chien dans une opération de police, un bon chien, qui sniffait les bombes des méchants, en est une de plus. Mercredi midi, elle a soudain fait la une des sites d’info, puis des réseaux sociaux. La photo du chien. Le tweet de la police : «  Diesel, malinois de 7 ans, chienne d’assaut du #RAID a été tuée par les terroristes dans l’opération en cours #SaintDenis  » Et puis la déferlante de réactions.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Analyse Etats-Unis: Liz Cheney échoue mais ne renonce pas

Honnie par Donald Trump pour sa participation à l'enquête, l'élue républicaine a encaissé un camouflet sévère mais attendu lors de sa campagne de réélection pour un siège à la Chambre des représentants. Cette défaite ouvre paradoxalement un nouveau chapitre de sa carrière politique, désormais tournée vers la Maison-Blanche.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs