Accueil Société

La santé numérique, lente à la détente

Pendant six mois, le gouvernement fédéral a financé le projet « Mobile Health », destiné à développer des applications santé connectées. Les résultats sont plutôt concluants mais, faute de réglementation et de budget, l’avenir reste incertain.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

Carole, 45 ans, est diabétique depuis ses trente ans et doit s’injecter quatre doses d’insuline par jour. Parfois plus. Penser à les prendre pour anticiper les vertiges glycémiques n’est pas une habitude qui va de soi. « J’ai connu un peu tous les systèmes de rappels de prises, raconte-t-elle. Mais c’est inévitable : il y a toujours une hypoglycémie “surprise” qui peut tomber à n’importe quel moment… » Au bout de quinze ans, Carole a désormais le « truc » : garder un morceau de sucre dans sa poche, même quand elle est chez elle. « Avec l’âge, on apprend à reconnaître ces crises et donc à mieux les anticiper… Mais on n’est jamais à l’abri d’un oubli. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs