Accueil Monde États-Unis

Etats-Unis: le débat sur les armes fait rage, porté par la colère lycéenne

L’émotion exceptionnelle générée par le massacre de la Saint-Valentin dans un lycée de Floride a régénéré l’un des plus virulents débats qui agitent la société américaine : la régulation du port d’armes autorisé par le deuxième amendement de la Constitution de 1787.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Depuis New York,

La vague d’émotion actuelle qui traverse le pays rappelle celle soulevée par la mort atroce de vingt-six personnes, dont vingt écoliers de maternelle, le 14 décembre 2012 à l’école Sandy Hook de Newtown, dans le Connecticut, ou des cinquante-huit autres assassinées le 1er octobre 2017 à Las Vegas. A chaque fois, le débat sur ce fléau a faibli graduellement, pour succomber à l’épuisement des contestataires de l’ordre établi. Depuis l’expiration en 2004 du moratoire fédéral sur la production et la commercialisation des fusils d’assaut, le Congrès américain botte en touche, systématiquement. La dernière tentative de ressusciter ce moratoire, en avril 2013, s’était heurtée à l’opposition farouche de la toute-puissante National Rifle Association (NRA)… et des républicains du Texas, pour se fracasser au Sénat, avec 60 voix contre, 40 pour.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en USA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs