Accueil Société Régions Liège

Des milliers d’euros détournés au CPAS de Liège

L’homme est en aveux et a été placé sous mandat d’arrêt dimanche dernier.

Temps de lecture: 2 min

Des centaines de milliers d’euros ont été détournées au CPAS de Liège pendant près de 15 ans par un agent, révèle jeudi après-midi Le Vif l’Express sur son site internet.

« La présidente du CPAS, Marie-France Mahy, nous a parlé vendredi dernier lors du Collège communal, annonce le bourgmestre de Liège, Willy Demeyer. Elle nous a assuré que le problème était pris en charge ».

Un problème de longue date puisque l’agent de 61 ans qui travaille au CPAS depuis 1999 a détourné plusieurs centaines de milliers d’euros depuis 2003, soit 15 ans, en ponctionnant le compte du règlement collectif de dettes – un compte destiné à verser un revenu aux personnes gravement surendettées et à rembourser leurs créanciers. « Nous trouverons les moyens de réparer les torts qu’ont subis ces gens-là, qui n’ont pas perçu ce qui leur était pourtant dû », rajoute Willy Demeyer.

C’est le directeur financier du CPAS qui a directement déposé plainte le lendemain de la découverte. C’est le 14 février, lors de l’absence de l’agent, qu’une anomalie a été détectée dans le dossier d’une personne surendettée. Au début de l’enquête, il était question de 80.000 euros, « un montant qui gonfle de jour en jour, et qui s’approcherait des 200.000 euros » a estimé Nathalie Rutten, la directrice générale dans Le Vif.

Les premières réactions font déjà leur apparition. Le conseiller communal, François Schreuer, Vega – seul groupe du Conseil communal à ne pas être représenté au Conseil de l’aide sociale – « demande à la présidence du CPAS et au Collège communal de fournir rapidement des explications circonstanciées sur les procédures de contrôles de mises en œuvre ». Vega adresse au Collège une demande d’audition des responsables de ce contrôle. Mais le bourgmestre rappelle que le CPAS est autonome et qu’il a son conseil d’Action sociale. Toutefois, le secrétaire va analyser cette demande et les possibilités envisagées. De plus, ce vendredi, le Collège va évoquer le problème.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

  • Posté par Christian Radoux, vendredi 23 février 2018, 14:22

    Le "pauvre" M. Emonts, president pendant 20 ans, jusqu'en ocotobre 2015, de ce C.P.A.S. ( http://www.cpasdeliege.be/images/pdf/info%20cpas%20octobre%202015%20web.pdf ), par ailleurs impliqué dans le scandale Publifin, ne pouvait savoir, dit-il. Je le crois aisément : titulaire à ce moment de 22 mandats, dont 11 rémunérés ( https://www.cumuleo.be/mandataire/6184-claude-emonts.php ), il n' en avait guère le temps. P$, parti de la veuve et de l'orphelin...

Plus de commentaires

Aussi en Liège

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs