Accueil Économie Finances

La dette publique belge a brusquement diminué l’année passée (infographie)

Cette diminution est due, notamment, à la forte croissance économique.

Infographie - Temps de lecture: 1 min

La dette publique belge a, pour la première fois depuis dix ans, considérablement diminué l’année passée. Elle est passée de 105,7 à 102,8 % du PIB, selon la Banque nationale, selon qui la tendance à la hausse de la dette publique depuis la crise est maintenant clairement inversée, rapporte la VRT.

Cette brusque diminution est due à la forte croissance économique, mais aussi à la vente d’un quart des actions belges dans la banque française BNP Paribas.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Eric Lavenne, samedi 24 février 2018, 3:33

    De bonnes mises au point, dans les commentaires...... Mais encore; quid en 2018 & 2019 ??

  • Posté par Toussaint Francis, samedi 24 février 2018, 0:14

    La dette publique belge diminue PAR RAPPORT AU PIB. EN VALEUR ABSOLUE, ELLE CONTINUE A AUGMENTER, y compris en 2017 (elle est passée de 447,2 milliards d'€ fin 2016 à 453,5 mds fin 2017 * .... Logique puisque les pouvoirs publics sont encore et toujours en déficit... Par rapport au PIB, elle diminue si le PIB augmente davantage que la dette publique... ce qui est le cas ces trois dernières années Voir tableau 22 des tableaux statistiques détaillés du dernier rapport annuel de la BNB https://www.nbb.be/doc/ts/publications/nbbreport/2017/fr/t1/rapport2017_tableaux_statistiques_detailles.pdf

  • Posté par M. Deschamps , vendredi 23 février 2018, 12:16

    IL faut faire diminuer la dette dans les 5 ans de façon instance càd couper dans toutes les activités de l'état et privatiser Roximus-Bpost-Belfius et le solde de Fortis et diminuer dratisquement la fiscalité CONFISCATOIRE

  • Posté par Björn Deckers, vendredi 23 février 2018, 19:21

    Je vous ferais remarquer que certaines des participations dont vous parlez sont bénéficiaires pour l'Etat. Et donc, vendre des actifs sains qui peuvent rapporter sur le long terme régulièrement pour un one shot sans lendemain, c'est un calcul à courte vue. Par ailleurs, diminuer "drastiquement" une fiscalité qui est très loin d'être confiscatoire, ferait repartir la dette à la hausse, sauf à gager ses diminutions d'économie, et pas de "one shot". Dans quelle domaine souhaitez vous économiser? Car il ne suffit pas de le dire, il faut le faire. Dans quelle département souhaitez vous effectuer de nouvelles coupes budgétaires svp?

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Finances

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retrouvez l'information financière complète

L'information financière
références Voir les articles de références références Tous les jobs