Accueil

Carnet mondain

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Un lien indéfectible semble unir ces Walhérois, très attachés aux traditions, mais aussi à l’histoire de leur commune et à ces grandes familles qui ont l’ont écrite. «  Ce sont des gens très sûrs, solides, sur qui on peut compter  », certifie Anne, qui a posé ses valises à Onhaye il y a 17 ans. Plus précisément dans les appartements du baron Patrick del Marmol, dont elle est la compagne. Nous pensions le trouver au « château Boël » mais celui-ci, nous indique l’homme qui occupe la bâtisse voisine, vient d’être racheté par la famille Rocher (qui a fait fortune dans les cosmétiques). En entendant notre interlocuteur lire à voix haute le carnet mondain – « des nobles, ici, y’en a autant que de poils sur un chien », lance-t-il en feuilletant son précieux annuaire on comprend que la jeune noblesse a aujourd’hui déserté Falaën pour migrer vers Bruxelles ou la Flandre.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs