Accueil Société

Pourquoi la météo nous fascine tant

En toutes saisons, la météo est de la conversation. Ces dernières années, l’appétit pour les nouvelles du temps a explosé. Peur du réchauffement climatique, applications météo à gogo, refus de l’aléa : autant d’explications du phénomène.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Forum Temps de lecture: 7 min

Il fait froid ! (version hivernale)

– Il fait chaud ! (version estivale)

– Il fait trop chaud ! (version hivernale)

– Il fait moche ! (version estivale)

Il y a toujours un mot à dire sur le temps qu’il fait. C’est le sujet de conversation consensuel par excellence. Parfait pour briser la glace dans l’ascenseur ou à la boulangerie. Ce qu’on appelle la fonction phatique du langage : il s’agit moins de disserter sur le taux d’humidité que de nouer ou garder le contact avec un interlocuteur. Et dans un pays où le climat est tempéré et variable, les sujets de conversations ne manquent pas.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Vrai ou faux: les chiffres de Sciensano sont-ils pollués par des patients qui ne sont pas malades du covid?

Plutôt vrai. Si les admissions à l’hôpital ne recensent que des patients qui souffrent du covid, le nombre total de lits occupés dans les unités covid des hôpitaux belges inclut une partie de malades positifs au virus, mais admis pour une autre raison. Un phénomène que Sciensano ne peut pas chiffrer, mais qui n’est pas anecdotique vu la forte circulation d’omicron en ce moment.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs