Accueil Société

Le procès contre Courtois fait «plouf»

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 2 min

Une citation directe dirigée contre l’échevin de l’état civil de la ville de Bruxelles, Alain Courtois (MR), a fait « plouf », mercredi, devant le tribunal correctionnel. L’échevin était cité, ainsi qu’un de ses fonctionnaires, par un couple belgo-tunisien auquel ses services avaient refusé une «  déclaration de paternité prénatale  ». Yassin et Faïza s’étaient déjà vu refuser leur mariage il y a deux ans au motif d’une suspicion de mariage blanc. L’affaire avait été portée devant le tribunal civil qui avait donné raison aux deux tourtereaux. Alain Courtois, fort des soupçons révélés par l’enquête, avait interjeté appel de cette décision. La Cour devrait se prononcer prochainement.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs