Accueil Culture Cinéma

«Notre seule arme, c’est de ne pas avoir peur»

Jaco Van Dormael est à Los Angeles pour présenter « The Brand New Testament » aux membres de l’académie des Oscars. Le réalisateur belge commente les attentats de Paris.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 5 min

Dimanche 13 heures, dans l’une des trois salles des Raleigh Studios, au 5500 sur Melrose Avenue, Jaco Van Dormael présentait pour la troisième fois The Brand New Testament pour les membres de l’académie des Oscars parmi lesquels la vieille gloire hollywoodienne Bruce Glover dont le rôle le plus célèbre reste sans doute celui du méchant dans l’une des aventures de James Bond Les Diamants sont éternels . Comme la veille, le réalisateur a eu les mots justes pour évoquer la barbarie parisienne. Nous profitons de la projection pour quitter les légendaires studios où George Cukor tournait il y a 61 ans A star is born avec Judy Garland, pour s’installer autour d’un cafe latte et d’un double expresso dans un coffee shop de Melrose et évoquer les dramatiques événements de ces derniers jours.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cinéma

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs