Accueil Monde Afrique

RD Congo: cinq morts lors d’un affrontement entre armée et miliciens Maï-Maï à Goma

Le Nord-Kivu – et l’est de la RDC en général – est déchiré par des conflits armés depuis plus de vingt ans.

Temps de lecture: 2 min

Au moins quatre combattants Maï-Maï et un militaire ont été tués samedi dans les affrontements qui ont suivi une tentative d’intrusion de ces miliciens dans la ville de Goma, le chef-lieu de la province du Nord-Kivu (est de la République Démocratique Du Congo), ont rapporté dimanche des médias locaux.

Les forces loyalistes ont aussi capturé certains miliciens et ont récupéré certaines armes lors de ces affrontements dans le quartier Kasika de la commune de Karisimbi, a affirmé le porte-parole de la 34e région militaire, le major Guillaume Ndjike Kaiko, parlant d’un bilan encore provisoire.

« Nous avons fini par blesser neuf assaillants, qui sont actuellement pris en charge à l’hôpital. Et sept (autres Maï-Maï) ont été capturés et sont actuellement au niveau de la direction des renseignements. Mais, il faut aussi vous le dire : les FARDC (Forces armées de la RDC, NDLR) ont perdu un élément. Trois militaires ont été blessés plus un policier », a ajouté le major Njike, selon la radio onusienne Okapi.

Selon l’officier, le groupe de miliciens démantelé se préparait à « déstabiliser la ville » en marge de la marche prévue ce dimanche par les chrétiens catholiques.

L’armée s’est lancée à la poursuite de plusieurs assaillants en fuite, a encore dit le major Ndjike au site d’information Actualité.cd.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Sur le même sujet

Aussi en Afrique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une