Accueil Société

Tâches ménagères: les hommes belges en font de moins en moins

Les femmes assurent toujours autant les soins aux enfants et les tâches domestiques. Les hommes en font, eux, de moins en moins.

Journaliste au service Société Temps de lecture: 1 min

L’édition 2017 de l’index européen de l’égalité de genre (« Gender Equality Index ») de l’institut européen révèle une légère amélioration. L’écart entre les hommes et les femmes se réduit peu à peu dans les domaines de l’emploi, des ressources financières, de l’éducation, de la représentation dans les structures de pouvoir ou encore de la santé. Pourtant, un seul indicateur résiste : le « temps ». Comprenez celui consacré au soin des enfants, aux tâches domestiques mais aussi aux loisirs. Sur ce point, ce n’est pas que l’égalité stagne. Elle régresse.

Si, en dix ans, l’investissement des pères auprès de leurs enfants est resté relativement stable, les hommes ont surtout déserté la cuisine et les tâches ménagères. Ainsi, en 2005, 48 % des hommes belges s’affairaient aux fourneaux ou autour du panier à linge au moins une heure par jour. Ils ne sont plus que 32,5 % en 2015 ! Pour 81 % des femmes. Dix ans auparavant, 82 % d’entre elles se chargeaient déjà des chaussettes sales et de la marmite…

> Sur Le Soir Plus: l’analyse, l’infographie, le reportage et l’interview d’une experte

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko