Accueil Belgique

Charles Michel à la Chambre: «Le fanatisme est un poison, rassemblons-nous!»

Dans son discours à la Chambre, Charles Michel confirme l’emprisonnement des « returnees » et débloque 400 millions pour la sécurité. Dans le débat qui a suivi, l’opposition maintient l’« union nationale ». Avec quelques flèches…

Article réservé aux abonnés
Chef du service Politique Temps de lecture: 6 min

Revoir le discours de Charles Michel à la Chambre sur mobile

C’est l’heure de l’unité nationale. À la tribune, Charles Michel a livré son message devant les députés de toutes les formations politiques après les attentats à Paris, des tueries « exécutées par des cellules franco-belges  .

« Le fanatisme est un poison »

Le Premier ministre avance : « Dépassons nos différences, réunissons-nous, plus que jamais, nous devons nous rassembler derrière nos valeurs universelles fondamentales, le respect de l’autre, la tolérance… ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs