Accueil Société Enseignement

Fusion: l’UCL et Saint-Louis avancent sans décret

L’UCL et Saint-Louis avaient annoncé leur mariage en mai 2017. A défaut d’un accord politique, ils vont mettre en œuvre les termes du contrat qui ne nécessitent pas de nouveau décret. Un signal aux décideurs en forme de passage en force.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Société Temps de lecture: 5 min

Ce n’était encore, lundi après-midi, qu’une « proposition de décision ». Mais une « proposition de décision » importantissime, qui en dit long sur la pression ressentie par les acteurs du projet de fusion entre l’Université catholique de Louvain et l’Université Saint-Louis. Lundi soir par contre, l’assemblée générale de la seconde l’a transformée en décision formelle. Ce jeudi, le conseil d’administration de l’UCL devrait faire de même. Le texte en huit points entérine le blocage politique actuel, pour ensuite mettre en œuvre les points du contrat de mariage qui ne nécessitent pas de cadre juridique particulier.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Enseignement

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs