Accueil Société

Accueil des migrants: la porte d’Ulysse, laboratoire citoyen

La Plateforme citoyenne, qui œuvre à l’hébergement des migrants en transit, a été plébiscitée pour le prix du Bruxellois(e) de l’année. Depuis décembre, des bénévoles gèrent un centre d’accueil de nuit. Une organisation fondée sur la confiance. Reportage.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Enquêtes Temps de lecture: 5 min

Dans les étages de bureau, sous la lumière crue des néons, on est sur son smartphone ou déjà sous les couvertures. Comme chaque soir, les migrants reprennent possession de leur dortoir improvisé dans d’anciens open space. A 21 heures, les premiers arrivés se sont déjà écroulés de fatigue.

Depuis la mi-décembre, la Plateforme citoyenne gère son propre centre d’hébergement d’urgence à Haren, à quelques mètres de celui de la Croix-Rouge, destiné aux sans-abri. Un rez-de-chaussée pour souper, se doucher, fumer, voire cuver. Et six étages de dortoirs. Le tout géré essentiellement par des bénévoles.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs