Accueil Société Santé

Un «méga bloc opératoire» pour mieux soigner les tumeurs au cerveau

L’hôpital Saint-Luc possède une salle ultra-moderne pour mieux opérer les patients atteints d’un glioblastome. Améliorant les chances de survie à long terme.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

Lumières bleues, machines sophistiquées, images en trois dimensions… On est loin du tableau de Jérôme Bosch La Cure de la folie, figurant une trépanation en plein air au XVe siècle, le « chirurgien » affublé d’un entonnoir renversé posé sur la tête. Dans le bloc opératoire du département de neurochirurgie à l’hôpital Saint-Luc, onze chirurgiens enchaînent les opérations dans les 26 salles modernes disponibles. Parmi elles, une pas comme les autres : la numéro 20, au bout du couloir. C’est la salle de « résonance magnétique », construite en 2005 et première en Europe à l’époque.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Sciences et santé

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs