Accueil Culture Musiques

Comment le reggaeton a conquis le monde (vidéos)

Après « Despacito », Daddy Yankee cartonne avec « Dura ». Le reggaeton est partout. Plus qu’une vague estivale, ce style musical venu des Caraïbes semble parti pour marquer notre époque et pourrait bien pousser l’industrie musicale à se décentraliser.

Article réservé aux abonnés
Journaliste aux services Culture et Médias Temps de lecture: 5 min

Au commencement était le rythme… « Boum-ch-boum-chk Boum-ch-boum-chk Boum… » Bientôt, des plages de Copacabana aux clubs huppés de Paris, toute la planète se trémoussa sur ce « Boum-ch-boum-chk Boum-ch-boum-chk Boum… » Et alors que nous pensions que « Despacito » n’était que le tube d’un été torride façon « Macarena », erreur !, il était en vrai la pointe d’un iceberg, la terre visible d’un continent connu sous le nom de reggaeton, un continent qui s’est inséré dans chaque pan de la pop mainstream et ne semble pas près de s’arrêter, tel un rythme éternel et incessant qui martèle et martèle jusqu’à l’infini, jusqu’à la fin du monde et de l’Histoire sa marque : « Boum-ch-boum-chk Boum-ch-boum-chk Boum… »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs