Accueil Belgique

Christine Defraigne regrette que le discours de Charles Michel ne se soit pas donné en Congrès

La présidente du Sénat aurait préféré que le Premier ministre prononce son discours sur la sécurité en Belgique devant les députés et les sénateurs. « Il est toujours le bienvenu au Sénat pour expliquer ce qu’il attend des Régions »

Article réservé aux abonnés
Cheffe adjointe du service Politique Temps de lecture: 2 min

En France, le président François Hollande a réuni députés et sénateurs en Congrès pour sa déclaration devant le parlement. Chez nous, le Premier ministre a réservé son allocution à la Chambre, jeudi matin.

► Lire : Charles Michel : « Les djihadistes qui rentrent : leur place est dans les prisons »

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs