Accueil Société

Désaccord au gouvernement wallon sur le 130 km/h

Le projet du ministre fédéral d’autoriser le 130 km/h sur certains tronçons d’autoroute semble avoir du plomb dans l’aile. La Wallonie n’approuve pas. Mais officiellement, elle ne désapprouve pas non plus.

Vidéo - Journaliste au service Société Temps de lecture: 2 min

Ce n’est pas officiel, mais l’idée du ministre fédéral de la Mobilité, François Bellot (MR) a toutes les apparences d’un projet mort-né. Ce matin, le gouvernement wallon n’a en effet pas réussi à trouver un consensus sur le passage de 120 à 130 km/h sur certains tronçons d’autoroute.

Ce désaccord sera communiqué au fédéral et aux autres Régions. Après le refus de la Flandre et de la Région bruxelloise, cela rend la concrétisation de ce changement du code de la route très hypothétique. L’affaire pourrait être portée devant le comité de concertation par le gouvernement fédéral, mais même là il semble peu probable qu’elle passe la rampe.

La page du 130 semble refermée

L’absence de consensus exprimée au niveau wallon est une bonne manière de ne vexer personne. Les opposants à la mesure, le ministre de la Mobilité Carlo Di Antonio (CDH) en tête – mais il se chuchote que Jean-Luc Crucke (Energie, MR) s’est aussi déclaré opposé au 130 – obtiennent qu’un signal négatif soit envoyé au fédéral. Dans le même temps, les coreligionnaires MR de François Bellot qui étaient plutôt favorables à l’idée mais n’ont pu l’imposer ne font pas l’affront à ce dernier de lui envoyer un avis wallon négatif.

Tout le monde est content. La page du 130 semble refermée. A la veille de la discussion wallonne, Inter-Environnement Wallonie et l’Agence wallonne pour la sécurité routière s’étaient clairement positionnés contre l’idée d’un relèvement de la limite de vitesse.

Quant à l’idée centrale de la réforme proposée par Bellot, instaurer une gestion dynamique des limitations de vitesse, elle doit encore être mise en discussion.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

  • Posté par Ancion Eric, jeudi 1 mars 2018, 17:56

    Quelle hypocrisie! l Ne vaut-il pas mieux un 130 Km/h respecté qu'un 120 Km/h allégrement transgressé par plus d'un conducteur sur deux, notamment sur les autoroutes à trois bandes? Sur base des arguments développés pour justifier le refus du 130 Km/h, il est incompréhensible qu'on ne décrète pas et impose une vitesse maximum de 100 Km/h. Quelle joie, moins de tués, moins de consommation, moins de CO2... Que du bonheur!

  • Posté par Björn Deckers, jeudi 1 mars 2018, 13:06

    Si le gouvernement wallon voulait améliorer non pas la satisfaction d'une clientèle électorale mais bien la sécurité routière, il y aurait biens des mesures à prendre. Faire enfin respecter le 120 km/h largement transgressé, créer des limites supplémentaires de limitations inférieurs momentanés (travaux, augmentations du trafic et intempéries) et pour financer les panneaux des limites momentanées, il faudrait enfin taper dans la fraude à l'immatriculation (les nombreux GDL de la province de Liège et du Luxembourg!!!). Compter sur le MR pour cela? Quelle blague! Et bien tant pis pour les morts sur les routes, le MR, ça leur en touche une sans faire bouger l'autre!

  • Posté par Lambert Denise, jeudi 1 mars 2018, 13:06

    Pffffuuuuu combien de discussions faut-il pour statuer sur ce qui se fait un peu partout et qui a fait ses preuves : la gestion dynamique des limitations c'est on ne peut plus logique. Cela permet de réguler le trafic, de réduire la pollution...tout en pouvant notamment venir se placer sur les portiques qui ont été placés pour la redevances des poids lourds.

  • Posté par Björn Deckers, jeudi 1 mars 2018, 13:00

    Déplorable de voir le MR verser de manière totalement démago dans une brèche électoraliste en total mépris avec toutes les organisations professionnelles du secteur de la sécurité routière. Même la NVA n'avait pas versé là-dedans, c'est dire!

  • Posté par Etienne Olewicki, jeudi 1 mars 2018, 12:59

    Je crois qu'il n'est pas difficile de constater sur les autoroutes que beaucoup ont déjà décrété que la vitesse était déjà à 130 km/h ! Je ne vois pas l'intérêt d'augmenter la vitesse ! Cela conduira toujours certains à aller de plus en plus vite. Il y a tellement de travaux que cela risque d'augmenter les accidents ! N'y a t-il pas de sujets plus urgents ?

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko