Accueil Opinions Chroniques

Marion Maréchal-Le Pen en Amérique: une certaine idée de la France…

Lors de la grande conférence annuelle des conservateurs dans le Maryland, l'ancienne députée FN a tenu un discours centré sur le souverainisme, l’identité, l’hostilité à l’islam, et la critique de la mondialisation libérale et de l’Union européenne. De quoi ravir les partisans de Donald Trump...

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

La présence de Marion Maréchal-Le Pen au congrès annuel du Comité conservateur d’action politique (CPAC), la semaine dernière à National Harbor, près de Washington, a sans doute surpris les membres les plus « franchouillards » du Front national. L’anti-américanisme ne fait-il pas partie de l’ADN de l’extrême droite française ? L’hostilité au capitalisme et à l’impérialisme anglo-saxons, le rejet du libéralisme politique et de la culture de masse hollywoodienne, les fantasmes sur le « lobby juif » new-yorkais, ont traditionnellement alimenté les cercles ultras de l’Hexagone, des nostalgiques de Pétain aux groupes identitaires et aux catholiques intégristes.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Chroniques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs