Accueil Belgique

La réforme de l’aide médicale urgente aura-t-elle un impact sur la ruralité ?

En province de Luxembourg, la réforme programmée de l’aide médicale urgente inquiète. Les communes excentrées pourraient être préjudiciées. Le député Arens demande au ministre régional Collin (Ruralité) de réagir auprès de la ministre fédérale De Block.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Le député régional Josy Arens s’inquiète de la réforme programmée par le gouvernement fédéral à propos de l’aide médicale urgente. Selon ses informations, «le budget dont dispose la ministre De Block pour remplacer le nombre d’ambulances agréées serait réduit à peau de chagrin. Des choix en termes de priorités devraient intervenir. Selon mes informations, le milieu urbain devrait être privilégié par rapport au milieu rural. Concrètement, cela signifierait, par exemple, pour la Province de Luxembourg, qu’il resterait 17 ambulances agréées en lieu et place des 33 ambulances existantes aujourd’hui. Les calculs sont établis sur des moyennes nationales qui désavantagent les zones rurales. La moyenne nationale de la durée d’intervention d'une ambulance est établie à 54 minutes alors qu’en Province de Luxembourg, aujourd’hui déjà, elle est de 1 heure 30 minutes. Quant aux coûts des interventions pour les utilisateurs, ils seraient peut-être une bonne chose pour nous, mutualisés sans tenir compte des distances séparant l’hôpital du lieu d’intervention. »

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs