Accueil Monde Europe

Puigdemont renonce à la présidence de la Catalogne

Le leader séparatiste catalan, installé depuis quatre mois en Belgique, a annoncé qu’il ne se présentera pas à l’investiture pour retrouver son poste à la tête du gouvernement régional. Il a dévoilé le nouveau candidat des indépendantistes : ce sera Jordi Sanchez.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

L’hypothèse circulait depuis quelques jours, elle a finalement été confirmée ce jeudi en début de soirée par le principal intéressé. « J’ai demandé au président du parlement catalan qu’il ne présente pas ma candidature au poste de président du gouvernement régional », a annoncé Carles Puigdemont dans une déclaration institutionnelle. Quatre mois après son départ précipité vers la Belgique, l’ancien chef de l’exécutif catalan renonce donc à un retour aux affaires – et à Barcelone – au moins pour un temps.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Michiels Laurence, vendredi 2 mars 2018, 8:53

    Très petit geste symbolique puisque le nouveau candidat est en prison. Mais c'est un bon début. Il faut cesser ce combat de coquelets et renouer un dialogue constructif avec Madrid.

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs