Accueil Opinions Débats et idées

Pourquoi donne-t-on des surnoms aux criminels?

Avant le « violeur de la Sambre », il y a eu en Belgique « l’ogre des Ardennes » ou encore « le dépeceur de Mons ».

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Forum Temps de lecture: 2 min

Il n’aura pas fallu longtemps pour que Dino Scala, qui a avoué mercredi avoir agressé sexuellement une quarantaine de femmes sur une trentaine d’années, ait son surnom. On parlera désormais du « violeur de la Sambre » pour désigner ce père de trois enfants habitant à Pont-sur-Sambre, travaillant à Jeumont et ayant sévi des deux côtés de la frontière franco-belge, dans le bassin de la Sambre.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Pavoine Jean-Martin, vendredi 2 mars 2018, 17:27

    Curieux de connaitre le nom de code d'un certain Mr. Trump...

  • Posté par Lespagnard Frans, vendredi 2 mars 2018, 15:19

    Eddy Merckx était appelé le cannibale....Était-il pour autant un criminel ?

Aussi en Débats et idées

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs