Accueil Monde

L’excisée: «J’étais écrasée, j’étouffais»

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

«  J’avais 11 ans. C’était juste avant la fête religieuse où on égorge les moutons, raconte Kadiatou Kourouma, aujourd’hui 19 ans. Papa était mort deux ans avant. Sa sœur a convaincu maman qu’il fallait me faire exciser. Elles m’ont dit que je devais aller chez une dame qui allait me faire des tresses. J’étais avec trois autres filles. La première est entrée, et puis on a entendu des cris terribles. J’ai voulu m’enfuir, mais ma tante m’a dit : “ce n’est rien, on va te faire une petite piqûre, tu auras mal deux secondes”. Puis ça a été mon tour, quand je suis entrée, on m’a bandé les yeux. Une femme, une des gardiennes, m’a dit : “ il faut être courageuse

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs