Accueil

Recommandations

Le rapport du GAMS et de l’Institut pour l’égalité des femmes et des hommes présente une série de recommandations.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Le rapport présenté par le GAMS et l’Institut pour l’égalité des femmes et des hommes contient une série de recommandations.

Un travail de sensibilisation... en Flandre également. Suite à des coupes budgétaires, le GAMS a dû licencier des collaboratrices. Conclusion : une seule personnes couvre l’ensemble de la Flandre, qui est pourtant la région qui accueille le plus de femmes et fillettes concernées.

Former les professionnels. Le GAMS déplore que certaines formations, notamment pour les sage-femmes, n’abordent pas les mutilations génitales lors du cursus de façon systématique. Les médecins généralistes, le personnel des hôpitaux ou encore les professionnels de l’accueil dans les centres Fedasil, par exemple, devraient aussi être sensibilisés.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs