Accueil Société Régions Bruxelles

Les attentats ont renforcé la méfiance entre Bruxellois

La Fondation Roi Baudouin a sondé les Bruxellois sur la cohésion sociale. Si la capitale est décrite comme une ville multiculturelle, l’étude montre des difficultés à évoluer en dehors de cercles homogènes. Les attentats n’ont pas aidé.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 3 min

Suite aux émotions très vives provoquées par les attentats du 22 mars 2016, la Fondation Roi Baudouin a décidé de s’intéresser à la cohésion sociale à Bruxelles. Est-elle suffisamment forte pour résister à des traumatismes aussi violents que les attentats ? La Fondation, avec le soutien de la Région bruxelloise, est allée à la rencontre des Bruxellois(es), avec le projet « BruVoices ». 1.026 habitants ont été interrogés.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs