Marc Duvivier, le bourgmestre d’Ath conteste son exclusion de la liste PS

Marc Duvivier
Marc Duvivier

Le bourgmestre d’Ath a décidé de saisir le conseil de déontologie et la commission de vigilance du parti socialiste avec l’appui de plusieurs élus de sa famille politique siégeant au sein du collège échevinal, du conseil communal et de celui de l’action sociale. Le recours introduit par le bourgmestre de la cité des Géants intervient quelques jours après son exclusion de la liste que présentera le PS athois en octobre prochain.

Réunis mardi soir en assemblée générale, les membres de l’USC ont approuvé majoritairement un nouveau règlement électoral qui interdit dorénavant à toute personne inculpée de se porter candidate sur une liste PS dans la capitale du Pays Vert. À huit mois du retour aux urnes, rappelons que Marc Duvivier fait l’objet d’un renvoi en correctionnelle pour des pratiques jugées illégales dans le cadre de la gestion administrative à l’époque où il était secrétaire communal.

Dans un communiqué, l’intéressé conteste la validité de la décision prise à son encontre. « Nous avons toujours été les premiers à respecter les statuts de nos instances locales ainsi que la charte du parti socialiste. Nous estimons dès lors que la dernière AG de l’USC – organisée avec un amateurisme désolant – a donné lieu à un vote entaché de nombreuses irrégularités ».

Parmi celles-ci, le bourgmestre lâché par une partie des siens ainsi que ses partisans invoquent la non-communication préalable des nouvelles propositions de statuts aux chefs de section en vue de préparer l’AG, avant de pointer d’autres anomalies. À savoir la rédaction très évasive de la convocation de l’AG afin de la présenter telle une simple séance d’information et éluder à dessein le vote qui y serait organisé en sachant que celui-ci aura une incidence capitale sur les prochaines élections communales.

« Nous relevons encore dans la convocation l’absence de toute information précise quant aux conditions d’affiliation exigées pour participer au vote (15 mois minimum), l’entrave au droit d’expression lors des prises de parole dans la mesure où certains orateurs ont eu droit à un micro, d’autres pas… ainsi que le refoulement de militants convoqués lors du vote pour les raisons évoquées ci-avant », ajoutent encore les instigateurs du recours.

Un campagne de dénigrement ?

L’actuel bourgmestre considère, en outre, être la cible d’une campagne de dénigrement depuis le 31 janvier dernier, bien avant la tenue de cette assemblée générale durant laquelle sont apparues au grand jour les dissensions internes régnant au sein du PS local.

« Tout cela s’apparente à un véritable déni de démocratie. Rien n’a été épargné pour manipuler l’opinion publique et celle des affiliés, installer un climat de terreur au sein du personnel communal et de leurs syndicats en faisant peser des menaces croissantes de licenciements purement hypothétiques. Quant à la situation financière réelle de la ville, celle-ci a été travestie volontairement et sera exposée à la population en temps utile, clairement, concrètement, sans tabou ni faux-fuyant ».

Le climat conflictuel dans lequel s’est enlisé le PS athois rend encore plus cornélien le choix que sera amené à faire Bruno Lefèbvre. Alors qu’il dispose désormais de la légitimité d’une majorité de militants de l’UCS pour mener la campagne du PS à Ath, le jeune député-bourgmestre de l’entité voisine de Chièvres continue à se faire désirer. Bien que courtisé, tout porte à croire que celui-ci hésite encore à s’aventurer sur un terrain politico-électoral aussi miné !

Alors que Marc Duvivier n’avait pas encore officialisé son recours, Bruno Lefèbvre avait réagi, via un communiqué, aux derniers soubresauts de la vie politique athoise, appelant à l’unité tout en restant très flou sur ses ambitions personnelles :

 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Sur les bateaux munis d’une grue pour remonter les cordes, ce sont environ deux tonnes de moules par heure qui sont pêchées à partir de la fin du mois de mai.

    C’est déjà la saison des moules

  2. Binche, Estinnes et Morlanwelz rejoignent la toute nouvelle circonscription de Soignies-La Louvière.

    Elections 2019: les curieux comptes électoraux du SPF Intérieur

  3. La campagne du Belang vise principalement les jeunes.

    Campagne 2.0: le Vlaams Belang tire son épingle du jeu

Chroniques
  • Campagne 2.0: le Vlaams Belang tire son épingle du jeu

    Jusqu’à présent, le moment le plus captivant de la campagne électorale en Flandre a été l’interruption par des activistes climatiques d’un débat électoral entre Guy Verhofstadt, député européen libéral, et Geert Bourgeois, tête de la liste européenne de la N-VA et actuel ministre-président de la Flandre. Ils ont lancé des confettis et des tracts sur les deux hommes politiques, et se sont jetés par terre dès que les agents de la sécurité ont essayé de les écarter du plateau. Après le lancement par la rédaction d’une séquence sur un thème tout à fait différent, les activistes ont été écartés et remis dans les mains de la police. Le débat put reprendre, mais le suspense avait disparu.

    L’insipidité de la campagne électorale en Flandre a, selon moi, plusieurs causes : la proximité des élections précédentes, en octobre dernier, pour le niveau communal, qui à ce moment-là était le premier scrutin depuis plus de quatre ans ; ou encore,...

    Lire la suite

  • Petits partis: entrer en politique pour la changer, au risque que celle-ci vous change

    La démocratie est le pire des systèmes, à l’exception de tous les autres ». La citation de Winston Churchill est largement partagée au sein des listes citoyennes. Notre parlementarisme est devenu une particratie, sous le contrôle de coupoles présidentielles qui, souvent, décident au nom d’intérêts partisans ou de logique à court terme.

    Le désir de changement est profond, tant le système actuel semble en crise. Et c’est ce pas que franchit un nombre croissant de citoyens, décidés à « entrer...

    Lire la suite